ENTREPRISE DE DESINFECTION DE LOCAUX CONTRE LE CORONAVIRUS A NIMES DANS LE GARD

LA DESINFECTION DE LOCAUX PAR DES PROFESSIONNELS

entreprise de désinfection virus coronavirus
Nous sommes spécialisés dans la désinfection de locaux professionnels (Virucide, Bactéricide et Fongicide).
L’intervention de désinfection devient nécessaire suivant la réglementation et le code du travail en vigueur. En cas de contamination d’un lieu de travail, entreprise ou autres, l'intervention de désinfection devient obligatoire.

Pour freiner ce fléau, et ainsi assurer une désinfection complète en suivant nos procédures de décontamination dans vos locaux, HYGIS intervient directement chez vous et vous propose une désinfection par nébulisation à froid ou par pulvérisation à petit prix. Les désinfectants utilisés sont des Virucides, Bactéricides et Fongicides très puissants et efficace à 99,9%. L'intervention ne dure pas plus d'une heure.

Nous intervenons :
- Bureau d'entreprise
- Ecole, Groupe scolaire, Cantine, Crêche, EHPAD, ....
- Collectivité, Copropriété, Office HLM, ...
- Transport public, Bus, Tram, Avion, Aéroport, ...
- Hôtels, Restaurants, Traiteurs, Charcutiers, Métiers de Bouche, ...
- Particuliers


Réactivité, respect des délais et soumission aux normes du métier sont nos principaux atouts pour répondre à vos demandes et vous proposer des prestations conformes à vos exigences.


CERTIBIOCIDE

CERTIBIOCIDE HYGIS

NORMES NF

NORMES NF HYGIS

EQUIPEMENTS EPI

EPI DESINFECTION VIRUS HYGIS

Nous maîtrisons parfaitement nos outils et nous conseillons les clients du mieux que nous pouvons et selon leurs souhaits.
Ainsi avec des agences toujours plus proches de chez vous et implantées dans chaque département, nous améliorons considérablement notre temps de réactivité et nous garantissons ainsi des prix bas.


Alors n'attendez plus et appelez-nous

04 84 49 01 59


Nous exercons notre profession depuis plus de 10 ans.


desinfection virus nebulisation hygis
CAPTCHA
Nous intervenons pour la désinfection de locaux contre les virus sur Nîmes, Alès, Remoulin, Beaucaire, Grau du roi, Port camargue, Aigues mortes, Uzès, Sommières, Le Vigan, Aimargues, Vauvert, Calvisson, Clarensac et sur tout le Gard (30) en Occitanie.



                                                
PETIT RAPPEL
                           

QU'EST CE QUE LE CORONAVIRUS ?

Apparue en Chine fin 2019, la maladie Covid-19 est causée par le SARS-CoV-2, un virus appartenant à la famille des coronavirus. Très fréquents, ils peuvent aussi bien provoquer un simple rhume comme une grave infection respiratoire de type pneumonie, à l’origine d’épidémies mortelles comme celles du Sras, du Mers, et maintenant du Covid-19

Les coronavirus, qui doivent leur nom à la forme de couronne qu’ont les protéines qui les enrobent, font partie d’une vaste famille de virus dont certains infectent différents animaux, d'autres l'homme. Un chercheur a réussi, grâce à l'intelligence artificielle, à traduire en sons la structure des protéines composant le coronavirus, afin de mieux comprendre la façon dont le virus se multiplie dans l'organisme. Les coronavirus sont susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë.

Un des facteurs de transmission les plus importants est le contact des mains avec des surfaces infectées puis avec la bouche, le nez ou les yeux. En fonction des températures et du taux d'humidité, le virus peut survivre quelques heures, voire quelques jours, sur diverses surfaces si elles ne sont pas désinfectées. Des études sont en cours pour préciser ces données.


QUELS SONT LES SYMPTOMES DU COVID-19 ?

Les symptômes les plus courants du virus sont une forte fièvre (supérieure à 37,5°C) et une toux sèche ou grasse. Certaines personnes peuvent également souffrir de courbatures, de maux de tête, d’une sensation d'oppression ou d’essoufflement. Ces symptômes évoquent une infection respiratoire aiguë. Moins fréquents, la perte brutale de l’odorat et la perte du goût peuvent également présager de la maladie.  Des symptômes cutanés de type engelures ou rougeurs persistantes douloureuses ont également été mises en évidence. Un site web a été créé pour orienter les patients.

Dans les cas plus graves, l'infection peut provoquer "une détresse respiratoire , une insuffisance rénale aiguë, voire une défaillance multiviscérale pouvant entraîner la mort", indique le ministère de la Santé. Les difficultés respiratoires peuvent survenir après quelques jours de maladie et ce alors même que les premiers symptômes étaient bénins.

Pour rappel : la maladie reste bénigne dans 80 % des cas ; elle est grave dans environ 15% des cas et critique dans 5% des cas. Les chercheurs estiment que le taux global de mortalité du virus est d'environ de 2 à 4%, avec des disparités selon les pays. Soit un taux supérieur à celui du virus de la grippe qui tue une personne sur mille (0,1%). Par ailleurs, certains patients présentent une forme asymptomatique du virus : ils sont porteurs du virus, sans en déclarer les symptômes, mais ils sont contagieux et peuvent le transmettre.


PERSONNES A RISQUES ?

Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, notamment la grippe, les personnes présentant des maladies chroniques pré-existantes (hypertension, maladies cardiovasculaires, diabète, maladies hépatiques, maladies respiratoires comme l'asthme...) sont plus susceptibles de développer des formes sévères de l'infection Covid, de même que les personnes âgées (plus de 70 ans) et immunodéprimées. 

À noter qu'on observe des formes graves de la maladie, même chez des adultes jeunes. Les enfants de moins de quinze ans, eux, restent peu susceptibles de déclencher une forme sévère de coronavirus. Mais, rappelons-le : même s'ils présentent des formes moins graves, voire asymptomatiques de la maladie, ils sont contaminants. 


QUELQUES CONSEILS

Face aux infections de type coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir 
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter

Les Coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS. Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus. La maladie provoquée par ce Coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé - OMS.
Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie touche désormais 110 pays sur une zone étendue.


Il n’existe aucun vaccin contre le Coronavirus COVID-19 pour le moment.


Le Coronavirus COVID-19 se transmet par des gouttelettes émises par une personne malade, en particulier lors de contacts étroits. Vous êtes considéré comme « cas contact », par exemple, si vous avez partagé le même lieu de vie que le patient malade lorsque celui-ci présentait des symptômes, si vous avez eu un contact direct, en face à face, à moins d’un mètre du patient malade au moment d’une toux, d’un éternuement ou lors d’une discussion, si vous êtes voisin direct du sujet malade dans un avion ou un train, ou si vous êtes resté dans un espace confiné avec lui (voiture individuelle par exemple) au delà de 15 min. Les symptômes peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après ce contact, et se manifestent le plus souvent par de la fièvre, accompagnée de toux.


QUELQUES CHIFFRES

L'épidémie de coronavirus "atteint un niveau inégalé" en France et dans le monde où le cap des 100 000 morts est atteint. L'Italie prolonge le confinement malgré une lueur d'espoir. Les Etats-Unis sont submergés par plus de 500 000 cas déclarés de Covid-19 et plus de 18 000 morts. En France, le bilan est de 13 197 décès dont un enfant de moins de 10 ans en Ile-de-France. Courbe, carte et bilan de la situation actuelle.

L'épidémie de coronavirus Covid-19 a contaminé près de 1,7 millions de personnes dans 185 pays du monde et fait plus de 102 000 morts. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché avec plus de 501 000 malades (18 000 morts). En Europe, l'Espagne compte le plus de malades (157 000 et 15 900 morts) "et observe un plateau" a annoncé le Pr Jérôme Salomon le 10 avril. L'Italie qui recense 143 000 cas, 18 300 morts "et observe une très lente régression de l'épidémie" a-t-il poursuivi, prolonge son confinement jusqu'au 3 mai. L'Allemagne et le Royaume-Uni restent en phase ascendante. En France, "un pâle rayon de soleil" semble s'amorcer dans les établissements de santé déclare le directeur général de la santé lors du point de situation au 10 avril. "Nous sommes en train progressivement de freiner l'épidémie. Pour diminuer encore la pression (sur le système de santé) nous devons tous ensemble redoubler nos efforts"  a rappelé Jérôme Salomon. Actuellement, 90 676 personnes ont été testées positives au virus, 31 267 sont hospitalisées (500 admissions de plus que la veille) et 13 195 sont décédées dont un garçon de moins de 10 ans.  Sur les 7 004 cas graves en réanimation, 62 patients de moins qu'hier, un chiffre pour la seconde fois négatif. "Le besoin de trouver de nouvelles places équipées de machine diminue pour la seconde fois. "On est sur un très haut plateau, nous devons rester mobilisés" a souligné Jérôme Salomon qui craint un "relâchement" lors de ce week-end de fêtes de Pâques. Emmanuel Macron devrait annoncer lundi soir prochain la poursuite du confinement au-delà du 15 avril. Les effets du confinement ne sont effectivement pas assez suffisants pour envisager sa levée. En cas de non-respect des conditions de sorties, une amende de 200 euros (450 euros si elle est majorée, à savoir non payée dans les 45 jours) peut être appliquée selon un décret du 29 mars. Chaque sortie du domicile doit être justifiée par une attestation de déplacement, désormais téléchargeable en ligne depuis le smartphone et présentable sous cette forme aux forces de l'ordre. Les versions papiers sont toujours autorisées. Pour les déplacements professionnels, cette attestation est complétée par une autorisation signée par l'employeur. Les frontières de l'Union européenne et de l'espace Schengen sont fermées pour freiner la circulation du virus entre les gens et une attestation doit être présentée à chaque personne voulant entrer en France à partir du 8 avril. 


POINT DE SITUATION

Après une première prolongation de deux semaines annoncée par le Premier ministre le 27 mars 2020, le confinement sera à nouveau prolongé au-delà du mercredi 15 avril. Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s’appliquer. Cette période de confinement pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige.

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

La société HYGIS est agréée par le ministère de l'agriculture, pour la distribution et l'application de produits anti-parasitaires en prestation de services depuis 10 ans.